Skip to main content

Les secrets du Bouleau



L’Arbre du « MOI »

Les secrets du Bouleau

Par Géraldine Sirlin, Coach sylvatique et Praticienne en Sylvothérapie

Qu’est-ce que le bouleau ?

Cette espèce absente de la région méditerranéenne est commune ailleurs sur tout le territoire national jusqu’à 2000m d’altitude. Le bouleau verruqueux est un pionnier exigeant en lumière et qui supporte les plus basses températures. C’est pourquoi on le rencontre dans les clairières ou en lisière, au-dessus des massifs forestiers.

Il pousse sur des sols légers et sablonneux (Beta pendula), mais certaines familles se développent sur un sol pauvre et dégarnis.

Sous le climat tempéré, il est la première espèce d’arbre qui repousse spontanément suite à une violence vécue (tremblement de terre, accident nucléaire…)

Ses Caractéristiques

Un arbre pouvant atteindre 25m,tronc fin, rameaux tombants.

Ecorce blanche typique parsemée de petits traits et boursouflures noirs, tronc noir à la base.

Feuilles rectangulaires, dentées, devenant jaune or à l’automne.

Fleurs en chatons pendants donnant des petits fruits à deux ailes. Sa couleur nacrée est due à la bétuline, le port du branchage est la plupart du temps dressé et partiellement aéré, filtrant la lumière en période estivale. Les bouleaux forment des futaies nommées boulaies ou boulinières, voire bétulaies. C’est un arbre qui peut vire une quarantaine d’année. Le bouleau est important dans le combat contre la pollution, les arbres plantés il y a 50 ou 100 ans ne correspondent pas toujours aux besoins actuels, car ils forment en se déployant une chape maintenant au sol de la pollution.

A l’inverse, les arbres aux feuilles poilues, tels les bouleaux et les hêtres, permettent l’élimination des particules fines.

On l’utilise…

Il fourni un bon bois pour le chauffage et la fabrication de multiples objets, tandis que les feuilles et la sève servaient de médicaments.

Le bouleau est un arbre civilisateur pour les peuples du Nord à qui il fournit donc un bon bois pour le chauffage.

C’est surtout l’écorce de bouleau qui illuminent et est une grande ressource pour le papier et le cuir et les torches.

 

Quels sont certains de ses bienfaits ?

Les feuilles de bouleau permettent de nettoyer le système urinaire, de lutter contre les rhumatismes et l’embonpoint.

L’écorce, les feuilles et les bourgeons sont utilisés en application externe comme remède anti-infectieux, antispasmodique et cicatrisant.

Les jeunes feuilles de bouleau contiennent des flavonoïdes, de la saponine, des huiles essentielles ainsi que des tanins, de la résine et de la vitamine C. Elles sont particulièrement efficaces pour désintoxiquer et décrasser notre organisme. Les personnes souffrant de rhumatismes ou d’une affection rénale peuvent profiter de ses capacités d’élimination. Son action diurétique n’endommage pas et n’irrite pas les reins. On vous recommande donc les infusions de feuilles de bouleau en cas de cystite par exemple.

En outre, le bouleau nous offre un autre bienfait : son sucre est absolument parfait pour se faire sainement plaisir. Egalement appelé xylitol, vous l’avez peut-être déjà rencontré parmi les ingrédients des chewing-gum.

 

Ses Symboliques

C’est le premier arbre de l’alphabet druidique, c’est pourquoi il est assimilé au renouveau, il symbolise la purification et l’inspiration. En effet, c’est l’un des premiers arbres à fleurir pendant la saison printanière. Il est aussi attaché au bannissement des mauvais esprits et à la protection des enfants. C’est un arbre qui porte chance, et est un symbole général de bonne fortune. Il est dans l’axe du monde, il fait le lien entre le ciel et la terre.

On l’utilise et l’étudie en coaching sylvatique, et en sylvothérapie culinaire énergétique ou curative par exemple.

Avec la recette de sirop de bouleau, le vin de bouleau… le tout avec la sève de bouleau.

Il illumine les forêts.

La vie du bouleau

Sa belle écorce du bouleau contient de nombreuses huiles essentielles, de la résine et du goudron.

Elle repousse les spores des champignons et les bactéries.

Sa reproduction

La floraison a lieu en avril-mai, en même temps que la feuillaison.

Les chatons mâles, initiés dès la saison antérieure sont pendants et libèrent un abondant pollen.

Les chatons femelles sont redressés pis pendants.

Le petit plus

bouleau

Pour une cure de printemps, buvez 2 verres de sève de bouleau chaque jour.

C’est donc une boisson énergisante et rafraîchissante au goût délicat et agréablement sucré.

De plus, la sève de bouleau étant également riche en minéraux et oligo-éléments, elle aidera à rétablir l’équilibre acido-basique de votre tissu conjonctif.

Ce petit Tips est à ressortir lors de vos sorties de praticien en bain de forêt, il servira au coaché et au coach car il est conseillé de s’adosser quelques minutes à son tronc afin d’apaiser une colère par exemple, son énergie innocente canalise les émotions fortes avec sagesse.

Le saviez-vous ?

  • Inflammable même mouillée, son écorce est une aide précieuse pour allumer un feu après une pluie.
  • Les Amérindiens s’en servaient comme doublure dans les chaussures pour les protéger contre l’humidité.

 
Rendez-vous ici pour découvrir les autres arbres du « moi » et les secrets qu’ils renferment :
 
Voir les autres arbres du « moi »

…n’oubliez pas aussi de nous suivre sur nos réseaux sociaux :






Partager notre article :