Skip to main content

Les secrets du Pin Sylvestre



pin-sylvestre.

L’Arbre du « MOI »

Les secrets du pin sylvestre 

Par Géraldine Sirlin, Coach sylvatique et Praticienne en Sylvothérapie

Qu’est-ce que ce le pin Sylvestre ?

Sylvestre évoque la forêt mais en latin ce mot signifiait plus précisément « sauvage ». Le pin sylvestre est un rebelle qui pousse là où il veut et ne connaît pas vraiment de contraintes. Doté d’un tronc rouge au sommet, et ses petits cônes, on le reconnais suite à sa silhouette élancée que l’on retrouve sur les sols acides.

Ses Caractéristiques

Un arbre pouvant atteindre 30m en bonnes conditions, il est tortueux lorsqu’il pousse sur des crêtes rocheuses.

Aiguilles par deux mesurant 3 à 8 cm de long en moyenne.

Les écorces prennent une teinte de couleur rosâtre principalement au sommet du tronc.

Ses diverses utilisations…

Le pin sylvestre appartient à la famille des Pinacées. Différentes espèces sont exploitées et utilisées pour leurs vertus thérapeutiques et le pin sylvestre en fait partie. De sa résine on extrait l’essence de térébenthine, utilisée dans le traitement des maladies respiratoires et dans l’élaboration de parfums et de désodorisant ménager…

Point culture

De la résine de pin, on en extrait l’essence de térébenthine réputée pour être utilisée par les peintres afin de diluer la peinture. Autrefois, étant l’un des rares conifères disponible localement, la matière et la rigidité du bois était très appréciée notamment pour la fabrication des mâts de navire. La poix qui est une colle à base de résine ou de goudron de bois est aussi extraite par le pin et est exploitée dans la construction de vaisseaux, en médecine, mais aussi dans divers domaines.

Mâts de navire en pin de sylvestre

Quelques bienfaits et vertus médicinales

La fumée de la résine du pin sylvestre vous apporte la paix intérieur et un calme durable. Elle augmente votre capacité de résistance, votre endurance et votre force.
La fumée des aiguilles de pin est de nature plus légère et éthérée. On lui attribue une action nettoyante et régénérante.
Le pin sylvestre est aussi réputé pour renfermer un pouvoir régénérateur et diurétique apaisant notamment les douleurs liées au rhumatisme, la crise de goutte, l’arthrite, la tendinite puis les maladies de la peau. Dans le cas d’un soucis de circulation du sang dans le corps, l’huile essentielle du pin de sylvestre permettra de fluidifier et de faire circuler le sang par sa faculté à faire face aux veinotoniques.
De manière générale, les produits issus du pin sylvestre peuvent être achetés en pharmacie et en herboristerie.

Ses Symboliques

Le pin est l’arbre symbole de la lumière. Il illumine la forêt en hiver quand tout semble dans l’obscurité, lui, continue de briller. En raison de sa résistance face aux ventes et aux tempêtes, les japonais lui attribuent par ailleurs un signe d’immortalité, choses qui se retrouve également dans les les traditions chinoises à travers les prières accompagnés de pin dans le but de devenir immortels.

Il nous accompagne à nous connecter à notre propre lumière.

La vie du pin

Il se satisfait de peu pour s’épanouir, il grandit dans un sol pauvre voire ingrat et rocheux.

Pour lui la vie ne provient pas que du sol mais aussi de la lumière.

Son écorce rouge-orange typique laisse parfois apparaître des formes symboliques.

Sa reproduction

Le pin est hermaphrodite. Il porte les fleurs mâles et les fleurs femelles, il se féconde lui-même, il est symboliquement porteur de vie.

Le petit plus

Nous proposons par ailleurs, diverses formations spécialisées en sylvothérapie. Nous procédons à des activités de bains de forêt mais aussi de coaching à travers la nature. La sylvothérapie est l’une des principales formations que nous proposons à l’Institut de Coaching & d’Accompagnement. Durant ces séances de coaching nous traversons la forêt au travers des différents arbres dont le pin sylvestre. Les bourgeons de pin nous permettent de faire du thé, qui a un délicieux parfum et un goût subtile, de par ses aiguilles.

Avec ses rameaux on fait de l’aromathérapie forestière.

Avec ses bougeons de la gemmothérapie bienfaisante pour notre santé global.

Puis enfin un sirop de pin pour ses vertus antiseptiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, antirhumatismales puis relaxantes.

Recette du sirop de pin

Recette sirop de pin

Si vous souhaitez réaliser la recette très facile de ce sirop de pin, il vous faudra :
– Des bourgeons de pin (150g)
– 100 cl d’eau
– Du sucre de canne non raffiné (1250g)
– Un bocal en verre

Dans un premier temps, lavez les bourgeons de pin fraichement cueillis et ôtez soigneusement les résidus indésirables.
Placer les bourgeons de pin entiers ou coupés par morceaux à l’intérieur du bocal.

Faites bouillir l’eau dans une casserole, puis versez-le à l’intérieur du bocal et laissez reposer entre 24 et 48h dans un espace frais à l’abri de la chaleur/lumière.

Après avoir laissé reposer le pin dans le bocal, filtrer la préparation en pressant fortement les bourgeons afin d’en extraire le maximum de liquide et déposer celui-ci dans une casserole prête à chauffer.

Versez ensuite le sucre de canne dans la casserole et faites cuire la préparation à feu doux, tout en remuant, jusqu’à l’obtention d’un liquide sirupeux.

Pour pouvoir obtenir le sirop de pin, il faudra environ 20 minutes de cuisson.

Une fois le sirop de pin prêt, il pourra être embouteillé dans des bocaux en verres stérilisés.

Pour la consommation, il est recommandé d’en consommer jusqu’à 3 cuillères à soupe par jour pour un adulte et jusqu’à 3 cuillères à café par jour pour un enfant en moyenne de 12 ans.

 
Rendez-vous ici pour découvrir les autres arbres du « moi » et les secrets qu’ils renferment :
 
Voir les autres arbres du « moi »

…n’oubliez pas aussi de nous suivre sur nos réseaux sociaux :






Partager notre article :