Skip to main content

Le plaisir au travail : volume 1



volume 1

Le plaisir au travail : volume 1

Retrouver le plaisir de se rendre à son travail.

En effet, nous passons entre 8 et 10 heures , transport compris à notre activité professionnelle. Cela ne vaut-t-il pas la peine de réfléchir à la meilleure manière d’y retrouver du plaisir.

Pouvons-nous améliorer nos conditions de travail pour éprouver plus de plaisir à nous rendre au travail.

Pouvons retrouver le chemin de la motivation et de l’engagement nos sources de plaisir.

Depuis quatre ans la démotivation des travailleurs a doublé…

– Les salariés viennent à reculons au travail.

– Ils n’y croient plus.

– Ils ont la boule au ventre.

Parfois ils sont angoissés.

– Souvent ils sont perdu.

– Ils manquent de vision d’avenir.

Ils ont perdu le plaisir d’aller au travail.

Les organisations souvent complexes, une hiérarchie trop présente, une déresponsabilisation des employés limitent les actions pour améliorer l’ambiance générale avec pour conséquence la disparition progressive du plaisir à exercer son métier chez les employés HEUREUSEMENT Certaines entreprises ont changé la donne.

Cependant, ces entreprises revisitent entièrement les styles de management.

Un management qui répond aux besoins de responsabilité et d’autonomie pour restaurer le sens dans leur activité professionnelle et donc un renouveau du PLAISIR au travail.

Les fondamentaux : Créer un climat de confiance un climat d’autonomie qui induit bien sûr le droit à l’erreur.

Chaque employé peut travailler sur son développement personnel pour retrouver en lui les ressources dont il a besoin pour travailler en autonomie est en confiance.

Chaque employé pourrait se sentir comme un chef d’entreprise avec cette responsabilité de faire grandir l’entreprise.

Chaque Manager de se poser la question : existe-t-il des styles de management adaptés aux besoins des employés aujourd’hui.

Chaque Dirigeant de faire le deuil de certaines pratiques organisationnelles, de revoir la communication, d’inspirer le progrès, d’insuffler l’envie et l’appartenance pour toutes les générations actuelles.

Retrouver le courage d’ouvrir la porte à de nouvelles idées et à la libération de la créativité de chacun dans le cadre de son activité et du besoin de l’entreprise.

Donc cette autonomie va permettre de retrouver le plaisir dans son job.

ETAT DES LIEUX

60% des salariés se sentent insuffisamment reconnu par leur entreprise.

La reconnaissance est le facteur clé pour susciter l’engagement et la performance et surtout retrouver le PLAISIR dans l’exercice de sa fonction.

Ce chiffre qui traduit une vraie frustration des employés à une importance particulière dans notre actualité :

– La crise Sanitaire qui dure.

– L’arrivée de la génération Y et Z dans le marché du travail.

– Le manque de vision d’avenir.

– Les enjeux de la période Post Covid.

Souvent on fait monter dans le management nos meilleurs experts. Mais nos meilleurs experts ne sont pas toujours les meilleurs managers. Ils peuvent pourtant le devenir.

Les pistes pour retrouver le plaisir“ au travail :

Prendre conscience des attentes des nouvelles générations Y et Z :

– Adapter les organisations pour les rendre plus humaines, moins hiérarchiques, plus agiles, plus responsabilisantes.

– Créer un climat de confiance avec un droit à l’erreur.

– Pratiquer reconnaissance et créativité.

Former les managers et les comités de Direction aux nouvelles techniques et nouveaux styles de management et de communication.

Parlons formations

Les formations classiques ont à ce jour trouvé leurs limites dans l’efficacité au quotidien et dans la durée.

La formation par l’accompagnement qui permet d’adresser les situations réelles et des cas concrets est devenu indispensable.

Le temps des formations génériques diffusées sur un grand nombre de stagiaires est désormais révolu.

La formation par l’accompagnement adressera des vrais cas et situations en apportant des approches immédiatement expérimentables dès le lendemain dans le contexte réel du manager.

Ces formations seront auto-apprenante du fait que chaque stagiaire découvrira des situations rencontrées par d’autres managers et qui pourraient se présenter dans son propre contexte.

Chaque formation sera de ce fait spécifique à chaque besoin et apportera des postures et des réponses qui seront utiles pour les managers dans leur quotidien réel et tout de suite après la formation.

A quoi faut-il répondre ?

Épouser et/ou marier les nouveaux styles de management :

• Visionnaire → Leadership Visionnaire.

• Entraineur → Style Coaching.

• Partenaire → Leadership Social.

• Démocratique → Leadership Consensuel.

• Gagneur → Leadership Élitiste.

Les nouveaux styles de management pour :

• Une relation d’égal à égal (équité).

• Être un point de repère (une référence, un exemple).

• Être un guide.

• Être un lien entre les membres de l’équipe.

• Qu’il installe un climat de confiance.

• Qu’il soit respecté et écouté.

• Qu’il soit transparent et honnête.

Qu’il soit capable de dire

•S’il vous plait

•Merci

• Pouvez-vous m’en dire plus ?

• Je suis fier de vous.

• Qu’est-ce que vous en pensez?

• J’ai confiance en vous.

Répondre aux besoins de l’entreprise et des employés

• Que le manager redonne sa place à l’humain.

• Qu’il soit capable de motiver et d’engager l’équipe.

• Qu’il entretienne la cohésion.

• Qu’il soit à la hauteur lors de situations tendues.

• Qu’il soit à l ’écoute.

• Qu’il montre des qualités de communiquant.

• Qu’il soit équitable, juste.

• Qu’il comprenne et transmette la vision stratégique de l’entreprise.

• Qu’il soit, leader, coach et manager.

Avoir la conscience de ce qui a changé

• Recherche de nouveaux modèles organisationnels.

• Nécessité d’acquérir des nouvelles postures managériales.

• Structures fonctionnelles et décisionnelles de plus en plus horizontales.

• Amplification de la réactivité et de la capacité d’innovation.

• Un besoin d’identifier de nouvelles formes d’engagement de salariés.

• Recherche de sens et d’autonomie.

Donc ces progrès permettront un retour progressif vers le Plaisir d’appartenance, le Plaisir d’exercer sa profession, le Plaisir de se rendre à son travail, le Plaisir d’être fier, le Plaisir d’exister à nouveau dans son entreprise.

 

« Ne prétendons pas que les choses changent si l’on fait toujours la même chose. » Albert Einstein

Retrouvez le volume 2 : la boule au ventre.

…n’oubliez pas aussi de nous suivre sur nos réseaux sociaux :






Partager notre article :