Skip to main content

Gérer nos émotions face à une crise sanitaire



Gérer nos émotions face une crise sanitaire

Gérer nos émotions face à une crise sanitaire sans précédent

 

Beaucoup d’entre nous découvrent des émotions nouvelles liées à une situation tout aussi nouvelle. Cette crise sanitaire mondiale. Nous n’avons aucun référentiel auquel nous pourrions nous référencer pour mieux gérer nos ressentis et gérer nos émotions face à une crise sanitaire sans précédent.

 

Nous sommes donc confrontés à un choix difficile.

Pour gérer nos émotions face à une crise sanitaire nous pouvons nous mettre en position de victime ou choisir de trouver des chemins de résilience pour éviter de :

Générer des émotions trop négatives 

 

LA PEUR – L’ANGOISSE – LA COLERE – LA FRUSTRATION – LE DEGOÛT

 

Avons-nous le choix ? crise ou pas crise nous allons être obligé d’une manière ou d’une autre de gérer nos émotions, face à nos enfants, nos proches, nos collègues.

 

En quoi est-ce donc si important de gérer nos émotions dans cette crise sanitaire. Nous pourrions tout simplement subir et laisser venir.

 

La crise sanitaire du Covid-19 va nous obliger à plus de rencontres alors qu’on nous martèle que le virus est toujours là, à l’affut près à nous sauter dessus pour nous infecter 

 

La crise sanitaire du Covid-19 nous oblige à aller au travail et à rencontrer des collègues dont on ne sait pas s’ils sont infectés, contagieux, dangereux pour nous.

Il existe pourtant des chemins qui peuvent nous conduire à un mieux-être malgré la situation actuelle. Je vous propose de les découvrir ensemble.

Premier chemin pour éviter les émotions trop négatives

Le lâcher Prise

Accepter et accueillir ces émotions avec bienveillance, parce qu’il est normal d’avoir des ressentis forts liés à une telle situation de climat anxiogène bien entretenu par les médias.

Nos émotions incarnent le temps présent, ce qui se passe ici et maintenant. Nos émotions sont ce que nous sommes et nous pouvons apprendre à les gérer.

 

C’est le lacher prise

 

Lâcher prise par rapport à la situation tout simplement, parce qu’il n’y a aucun espace de négociation possible pour l’éviter. Même si le sens à y trouver reste trouble, la crise sanitaire nous est imposée.

Cette posture devrait déjà réduire de manière significative l’anxiété et l’angoisse.

Deuxième chemin pour gérer nos émotions face à une crise sanitaire

Prendre du temps pour observer ce qui se passe en nous et pour nous

 

Chacune de nos émotions nous racontent une histoire. Certaines de ces émotions sont ancrées dans notre passé et d’autres nous les découvrons dans des situations inédites.

 

Des mots pour soigner les maux, par exemple questionner nos émotions :

 

De quoi ai-je peur ? Qu’est-ce qui m’angoisse ? Qu’est-ce que je ressens ?

 

La peur existe avant tout pour nous protéger, alors cela peut nous encourager à l’accueillir tout simplement comme un allié et comme protecteur.

Il est donc normal d’avoir peur dans des situations stressantes.

Souvent lorsqu’on a mis des mots sur ces émotions et compris comment nous avons généré ces peurs et ces angoisses elles perdent de leurs forces négatives aux bénéfices de l’action vers l’avant et d’un mieux-être.

Troisième chemin pour gérer nos émotions face à une crise sanitaire

Rester dans l’ICI et MAINTENANT, regarder vers un futur meilleur

 

Se stresser, s’angoisser, ne sert à rien ; c’est de l’énergie et du temps perdus

Se recentrer avec des activités qui nous apaisent, qui nous libèrent, qui nous apportent du plaisir, qui nous équilibrent. Ces activités sont des vrais amis, car comme les émotions elles vous parlent de vous. Partager les avec ceux qui comptent pour vous, le plaisir et le bénéfice n’en seront que plus forts encore.

Se faire plaisir est la thérapie la plus efficace pour atténuer l’impact des moments plus compliquées.

Se faire plaisir est la bonne stratégie pour s’ouvrir de nouveaux chemins vers la résilience et la construction d’une route qui nous ressemble et un futur plus positif et plus agréable à vivre.

Quatrième et dernier chemin pour gérer nos émotions face à une crise sanitaire

 

Partager avec vos proches et ceux qui comptent pour vous, vos progrès dans la gestion de vos émotions dans ces situations de crise.

Vous retrouverez ainsi cette confiance en vous et dans vos capacités à tenir bon, à avancer et à regarder vers un futur positif. Être un guide, un exemple à suivre pour les autres nous fait grandir et fait grandir ceux qui en bénéficient. Cela nous rend plus fort, cela nous rend plus authentique.

 

Pour aller plus loin


Partager notre article :