Skip to main content

Sylvothérapie: les secrets du Hêtre – Série arbre du « MOI » ICA



Hêtre - arbre du moi ICA

Qu’est-ce que le Hêtre ?

Le hêtre est ce qu’on appelle une espèce de l’ombre, c’est un feuillu qui pousse aussi bien en moyenne montagne (jusqu’à 1500 m) qu’en plaine. On l’associe très souvent au chêne, au charme ou encore au sapin pour former des futaies. Cet arbre a été planté en France il y a plus de deux siècles. C’est un arbre très résistant pouvant vivre jusqu’à plus de 500 ans. Ce sont des arbres présents dans l’hémisphère nord et principalement cultivés en Europe et en Amérique du Nord. En France, il est surtout présent à l’Est, dans le Nord, mais aussi en Normandie où les hêtraies sont assez célèbres. Le hêtre Fagus sylvatica est un arbre au feuillage dense, cela laisse donc peu de possibilités de filtrer la lumière. Les forêts de hêtres sont assez sombres, peu de plantes arrivent à se développer à leur pied.

Quelles sont ses caractéristiques ?

Au niveau de ses caractéristiques, le hêtre fait partie de la famille des fagacées, comme le chêne ou le châtaigner par exemple. Il est vêtu d’une écorce grise et lisse, souvent décorée de lichens formant des tâches sphériques blanches qui font penser à des pattes d’éléphant.

Le hêtre dispose de feuilles entières d’un vert presque fluo, elles sont caduques, alternes, ovales, au bord externe lisse, à 4 ou 5 lobes arrondis et portent de petits poils blancs. Il mesure entre 30 et 40 mètres de haut et son tronc peut atteindre 1,50 mètre de diamètre.

C’est une espèce résistante qui tolère bien les sols pauvres et les climats froids. Souvent utilisées dans les plantations forestières, sa dureté et sa résistance en font un matériau idéal pour la construction.

Hêtre - Arbre du moi ICA

 

Quelle est son utilité ?

L’utilisation du hêtre en tant que source d’alimentation pour les hommes et les bêtes jouit d’une longue tradition. Ses faînes extrêmement riches en nutriments étaient autrefois utilisées comme alimentation pour les animaux domestiques. Elles conviennent parfaitement au pressage d’une huile alimentaire délicieuse et riche qui se prête à tous les emplois.

Il est également possible d’utiliser le hêtre de façon médicale, l’écorce et les feuilles par exemple font baisser la fièvre puisqu’elles agissent comme antiseptique, en empêchant le développement des bactéries et virus.

Les tanins qui sont présents dans l’écorce ainsi que les feuilles leur confèrent des propriétés vermifuges, antiseptiques et anti-inflammatoires utiles en externe également. Par exemple, en Europe et en Amérique du Sud, les bienfaits de ces plantes sont si variés, qu’on l’applique sur la peau pour soigner les ampoules, les plaies ou les maladies de peau par exemple (eczéma, psoriasis, etc…)

Quelques anecdotes

Symbole national de l’Allemagne et de la Finlande le hêtre est un arbre qui a une longue histoire et une place importante dans de nombreuses cultures. En Europe, il était considéré comme l’arbre de la vie et de la sagesse et on croyait qu’il avait des pouvoirs magiques.

Il existe de nombreuses anecdotes concernant l’arbre du hêtre et sa présence dans les forêts, en voici quelques-unes parmi elles :

« Il est intéressant de noter que les Grecs et les Romains avaient peu d’intérêt pour cet arbre ambigu capable d’étouffer les plus grands chênes. »

« En Lorraine et dans les Ardennes luxembourgeoises, on croyait que le hêtre n’était jamais atteint par la foudre, ce qui l’opposait au Chêne et au Frêne. »

La vie du Hêtre 

Le mot « hêtre » est un nom germanique apparu au XIIIe siècle. « Fayard » vient du latin « fagus », qui a aussi donné Fau, Fou, Le Faouet, La Fage, fouet, fouine. Le Hêtre était inconnu des Grecs. La forêt de hêtres est une hêtraie.

Le hêtre est une espèce présente dans pratiquement toutes les forêts décidues et mixtes à l’exception des zones inondables près des cours d’eau. Les hêtres sont d’ailleurs, des arbres n’appréciant pas d’avoir les pieds dans l’eau.

Hêtre - Arbre du moi ICA

Sa reproduction

Le hêtre comme les autres membres de la famille des Fagacées a un système reproducteur à sexes séparés, mais réunis sur la même plante individuelle : on parle d’espèce monoïque. C’est-à-dire que les fleurs mâles et femelles se trouvent sur le même arbre. Les fleurs mâles sont jaunes, tandis que les fleurs femelles sont les fruits, appelés « faîne ». Les fruits du hêtre sont de petites baies noires contenant une seule graine. Les hêtres commencent à se reproduire, qu’à partir de l’âge de 40 ans.

Les hêtres ne produisent pas de faînes chaque année. Leur croissance suit un rythme particulier, mais lors des années à bonne faînée, le hêtre produit des akènes en grande quantité et nous offre alors une récolte abondante.

Le petit plus…

Les faines sont des fruits secs issus de l’arbre du hêtre et se présentant sous la forme de petites noix. Elles ont un goût subtil proche de la noisette et sont parfois utilisées comme garniture pour les pâtisseries ou pour faire du pain aux noix.

Hêtre - Arbre du moi ICA

Nous proposons aussi diverses formations spécialisées en sylvothérapie rejoignant le thème des arbres et le bien-être qui en suit. Nous procédons à des activités de bains de forêt mais aussi de coaching à travers la nature. La sylvothérapie est l’une des principales formations que nous proposons à l’Institut de Coaching & d’Accompagnement. Durant ces séances de coaching nous traversons la forêt au travers des différents arbres dont le Hêtre.

Rendez-vous ici pour découvrir les autres arbres du « moi » et les secrets qu’ils renferment :

Voir les autres arbres du « moi »

…n’oubliez pas aussi de nous suivre sur nos réseaux sociaux :






Partager notre article :